Demain j’arrête ! de Gilles Legardinier

Vous avez entendu parler de « Demain j’arrête ! » de Gilles Legardinier (Fleuve Noir) ? C’est du lourd !

Paru en novembre 2011 au Fleuve Noir, Demain j’arrête !  est devenu un véritable phénomène en quelques mois!  Sur la 4e de couv, l’éditeur nous promet que c’est  « un livre qui fait du bien ».
Selon le libraire Gérard Collard – qui en a parlé plusieurs fois sur France 5 et LCI – Demain j’arrête!  « devrait être remboursé par la sécu » . Au JT de 13h sur France 2, il a été présenté comme l’un des 4 livres à emporter à la plage cet été !

L’histoire ?

Julie Tournelle a 28 ans et vient de se faire larguer par son ex petit ami, un chanteur de rock complètement looser. Elle vit dans une petite ville anonyme et tranquille. Son métier ne la passionne pas non plus : elle travaille dans une agence bancaire. Autant dire que quand un nouveau voisin débarque dans son immeuble, sa curiosité est en alerte maximale. Surtout que l’inconnu est affublé d’un nom pas banal, un nom qui sonne comme un gag… ou un mystère : Ric Patatras !
Le jour où – après moult manigances – Julie découvrira son visage, sa vie basculera dans une autre dimension : Ric est une bombe latine et  Julie va faire une véritable fixette sur lui, voire une obsession !

Dès lors, tout sera bon pour attirer son attention, c’est fou les trucs idiots dont elle sera capable ! Et des conneries, Julie va en faire pour Ric.  Oh oui !

Mon avis sur la question

Gilles Legardinier a l’habitude d’écrire des polars bien corsés. Il s’est fait plaisir en imaginant cette comédie romantique déjantée qui mêle habilement des situations de grand n’importe quoi avec de très jolis moments d’humanité et d’émotion. Le récit est rythmé, tendu, les rebondissements s’enchaînent, les intrigues secondaires s’enchevêtrent. Certaines scènes, comme le premier dîner de Ric et Julie sont carrément jubilatoires.

Les personnages secondaires sont particulièrement soignés et réussi. Ce sont eux qui apportent toute la part d’émotion au récit avec quelques très jolies trouvailles, comme la vieille dame qui a créé un potager sur le toit, les relations entre Madame Bergerot la boulangère bien franchouillarde et Mohamed l’épicier arabe et une mention spéciale pour Xavier, l’ami d’enfance bricoleur.

Julie est une personnalité positive, fonceuse, généreuse. Une fille qui n’a pas peur des défis, qui ne recule pas devant l’obstacle et qui au final, se révèle bien plus maline que Ric.

Et c’est peut-être ce que j’ai le moins aimé dans le roman : la fin.  J’aurais préféré que Ric nous surprenne jusqu’au bout, par quelque action flamboyante. C’est important un héros valeureux dans une comédie romantique. L’auteur a laissé la vedette à l’héroïne… quel galant !

Demain j’arrête ! de Gilles Legardinier
350 pages
Editions Fleuve Noir