One for the money ! Le chic du New Jersey ;-)

Elle a près de 500 000 fans sur sa page Facebook, chacun de ses 18 romans s’est retrouvé dans le classement des best-sellers du New York Times et d’Amazon (avec une première place pour « Hot Six »). Son mari et sa fille et son fils travaillent à plein temps pour elle et elle a vendu les droits de son premier roman « La Prime » pour un million de dollars !
Elle, c’est Janet Evanovitch  auteur de la célébrissime série des Stephanie Plum, dont premier volume a été adapté au cinéma et qu’on peut voir depuis mercredi dernier sur les grands écrans de France

Depuis le temps que j’entendais parler de cette série culte qui marie comédie policière et comédie romantique (avec une grande majuscule à Comédie)… et bien je me suis rattrapée !
Coup sur coup, j’ai lu le tout premier tome « One for the money » (« La Prime » pour la traduction – très approximative – française)  et j’ai vu le film, avec Katherine Heigl dans le rôle de Stephanie et Jason O’Mara dans celui du  torride Joe Morreli.

Disons le tout de suite : j’ai trouvé le film réussi… même si j’aurai préféré une actrice un peu plus charismatique que Katherine Heigl pour incarner la truculente  Stephanie Plum.

Petit rappel des faits
Stephanie Plum est une belle plante du New Jersey, 1,70m, 65 kg,  qui affectionne les talons aiguille, les shorts en lycra, l’eye liner turquoise et le vernis à ongles rouge vif. Ajoutons qu’elle a l’appétit féroce, la rancune tenace, une langue bien pendue, un grand faible pour les beaux garçons un peu bad boy et les gros calibres. Bref Stephanie Plum est très une héroïne éminemment sympathique, ce qui explique en partie son immense succès.

Cette vendeuse de lingerie se retrouve soudain sans job, sans voiture et avec un compte en banque furieusement à découvert. Or, son cousin Vinnie, qui dirige une agence de recouvrement – en gros des chasseurs de prime – l’embauche. Première affaire, retrouver un ex flic qui a viré bad boy après avoir « assassiné » un homme…  
L’ex flic en question – Joe Morelli – est un ex de Stephanie et on dirait qu’elle a gardé une dent contre lui…

Bon, contrairement à de nombreuses bloggeuses, dont Fashion de Happy Few ou Caro[line] pour ne citer que les plus  inconditionnelles, je ne suis pas devenue diiiingue à la lecture de ce premier opus. Ni pliée de rire en fait (Kinsella m’a plus fait marrer)…  Mais on est dans de la comédie romantique de haute volée, sans compter que l’intrigue policière est extrêmement bien ficelée.  

La force des romans réside dans la succulente galerie  de personnages secondaires, comme  Ranger  chasseur de prime latino-américain, aux « muscles polis au Mirror », Grandma Mazur, grand-mère déjantée de Stephanie, Lula, prostituée obèse au cœur gros comme son cul et ce n’est pas peu dire…
Que les afficionados se rassurent, on retrouve tout ce petit monde en mode copie conforme, comme sortis des pages, dans le film. Tous sont reconnaissables à la virgule près sauf… Catherine Heigl qui malgré ses efforts et sa permanente brune, incarne une stephanie Plum bien plus niaiseuse que la vraie.

Le scénario, bien qu’édulcoré, est extrêmement fidèle à la trame du roman, et cela est vraiment appréciable. L’ignoble et inquiétant Ramirez perd beaucoup de son vice, ses victimes sont moins amochées et Stéphanie Plum troque ses shorts en lycra contre un jean et un trench, ce qui n’est pas vraiment un drame, mais lui fait perdre en pittoresque. (J’ai toujours en mémoire les looks fabuleux de Mélanie Griffith et ses copines de Staten Island dans Working girls;-)

Quand à Jason O’Mara, j’avoue, il fait un Joe Morelli délicieusement, extrêmement, terriblement convaincant !

Je laisse le mot de la fin à Connie, la plantureuse  secrétaire du cousin Vinnie :
«  Connie me tendit le chèque et tira d’un coup sec sur un amas de mascara qui pendait au bout des cils de son œil gauche.
-         Je vais te dire un truc, fit-elle. Ce que ça peut être dur d’être classe ! »

Allez voir le film, lisez les livres, vous passerez un très bon moment !

Réalisation Julie Anne Robinson
Avec : Katherine Heigl, Jason O’Mara, John Leguizamo, Debbie Reynolds, Daniel Sunjata, Sherri Shepherd, Patrick Fischler, Leonardo Nam, Nate Mooney, Gavin-Keith Umeh…

Commentaires

  1. borelli dit :

    Bonjour !

    Je me permets une petite intervention, bien que silencieuse d’habitude dans ma lecture régulière de votre blog que j’adore !

    Que c’est finement et bien vu le caractère, paradoxalement très importants, des seconds rôles dans ce type de films !

    Bien à vous
    L.

  2. Krystel Jacob dit :

    Le pire, c’est qu’avec ses millions de livres vendus, je ne la connaissais même pas. Maintenant, ça me donne envie ! Merci ;-)

  3. sam cabannes dit :

    Je n’ai pas encore vu ce film, mais vous me donnez bougrement envie d’aller le voir.
    Merci Tonie.

  4. Très sympa, l’article ! Moi qui suis une grande « fan » de Janet Evanovich, j’ai été déçue par le choix des acteurs pour incarner « nos » chers héros.
    En effet, Katherine Heigl manque de charisme, c’est indéniable. Pas que je déteste cette actrice, loin de là, mais j’aurais préféré une actrice avec plus de « présence » pour ce rôle.
    Pour Morelli, je dirais que « ça va » même si j’aurais préféré un autre « genre » d’acteur, style Dylan McDermott (ben quoi ?) :p.
    Pour Ranger, un acteur américain d’origine cubaine (il y en a beaucoup à Hollywood) aurait fait plus l’affaire, non ?
    Enfin bon, je vais arrêter de « critiquer » et attendre de voir le film pour vraiment donner mon avis. C’est quand même plus logique, hein ;-)

  5. Tonie Behar dit :

    @Lucy : effectivement très importants, les personnages secondaires
    @Kristel : tu vas te régaler !
    @Sam : vous aussi !
    @Sandrine : effecivement Dylan Mc Dermott pour Morelli… hum pas mal ! plus italien, plus brun… mais je me demande qui aurait pu bien jouer Stéphanie…

  6. sophie dit :

    Et bien voilà un film bien divertissant, je n’avais malheureusement jamais entendu parler de Janet Evanovitch, ni de ses bouquins et encore moins du film. J’ai honte ! Merci Tonie, je pense déjà à ma future liste de cadeaux de Noël ou pour tout autre occasion. J’ai vraiment hâte de retrouver le personnage de Stéphanie Plum et tous ses déboires.

  7. luciolerouge dit :

    Pour ma part, j’ai failli passer à côté de la lecture d’un Evanovich à cause des shorts en lycra!!!

  8. Monica dit :

    Super Article Tonie! Alors à voir pendant les vacances , convainue!!!

  9. Sidérade dit :

    J’avoue que je suis restée sur son rôle magistral dans Grey’s Anatomy, notamment lorsqu’elle découpe un certain cable à un certain moment… Malheureusement, les scènes cultes figent les actrices dans un rôle en particulier dont il est bien difficile de se défaire ! Rien que pour ça, j’ai du mal à aller voir Catherine Heigl dans un autre rôle…. Mais en DVD, oui, pourquoi pas ?

  10. Tonie Behar dit :

    Sidérade ! me croirez-vous ? Je n’ai jamais vu un seul épisode de Grey’s Anatomy !! et j’ai des tonnes de copines qui sont diiiingues de Patrick Dimpsey !

  11. Tonie Behar dit :

    @Luciole : Hihi !!

  12. émilie Bigorne dit :

    je suis 100% d’accord à propos de l’actrice choisie… je suis pas allée voir le film à cause d’elle est son sourire niais… il aurait fallu une actrice piquante! je suis sure qu’il y a ça en rayon quelque part!!! j’attendrai de le voir à la TV maintenant et suis rassurée de savoir que le bouquin est respecté! merci d’avoir éclairé ma lanterne Tonie!

  13. Tonie Behar dit :

    @émilie : on est d’accord mais QUI aurait pu jouer ce rôle ? J’ai un penchant pour RACHEL ADAMS, que je trouve époustouflante de beauté et de naturel dans Sherlock Holmes !