Le mec de la tombe d’à côté de Katarina Mazetti

En format poche chez Babel

Comme son patronyme italien, ne l’indique pas, Katarina Mazetti est une écrivaine suédoise, qui a été professeur, journaliste radio et critique littéraire avant d’écrire à 54 ans, en 1998, «  Le mec de la tombe d’à côté », un premier roman  au succès phénoménal qui s’est vendu à plus de 450 000 exemplaires, dans un pays de 9 millions d’habitants! Le roman a depuis été traduit en 16 langues, mais il a fallu attendre 2006 pour que les éditions Gaïa s’y collent en France. Mazetti est depuis une auteure prolifique de  livres  pour la jeunesse  et de romans pour adultes.

 « Le mec de la tombe d’à côté » est une comédie romantique venue du froid qui raconte les amours improbables et passionnées d’une bobo des villes et d’un paysan des champs! Avec en guest stars, les 24 vaches du fermier qui empêchent leur love story de tourner rond.
Sur le thème inusable du choc des cultures, des contraires qui s’attirent, de la crevette intello amoureuse de l’armoire à glace bourrue, Katarina Mazetti brode une comédie des sentiments irrésistible de drôlerie et de légèreté.

Désirée et Benny, 35 et 37 ans, se rencontrent au cimetière. Désirée tente de pleurer Örjan, son mari bêtement disparu lors d’un accident de bicyclette. Benny fleurit avec assiduité la tombe de sa mère. A la description des deux tombes, on comprend déjà que tout sépare ces deux êtres qui s’observent à la dérobée et s’agacent mutuellement : celle d’Örjan est une pierre grise minimaliste, celle de la mère de Benny est kitschissime avec marbre, dorures, et plantes grimpantes.
Un jour un miracle a lieu à la faveur des bêtises d’un enfant ils échangent un sourire…

Paru en grand format chez Gaïa en 2006

Désirée découvre dans le sourire de son voisin « du soleil, des fraises des bois, des gazouillis d’oiseaux et des reflets sur un lac de montagne ».
Benny s’aperçoit émerveillé qu’elle sourit « comme une enfant en vacances ou comme une môme devant son premier vélo ». C’est aussitôt l’amour fou, une passion physique mais aussi pleine de tendresse, de rire et déjà… de compromis. Car chacun est absolument incapable de s’acclimater au style de vie de l’autre. Il attend qu’elle lui cuisine des boulettes de viande et lui donne un coup de main avec les vaches, elle rêve de l’initier à l’opéra et à Lacan.
On sent que l’auteur maîtrise le sujet sur le bout des doigts… ayant été à la fois journaliste intello et… femme de paysan !  
Ces deux-là vont-ils s’en sortir (ou pas…) telle est la question qui nous tient en haleine tout au long du roman.  Je ne veux pas en dire trop mais la fin est surprenante et ouverte ! (si quelqu’un l’a lu j’aimerais bien savoir ce qu’il ou elle en pense…)

Le mec de la tombe d’à côté a été adapté en France pour le théâtre par  Alain Ganas avec, Anne Loiret et Vincent Winterhalter, dans une mise en scène de Panchika Velez  et a été jouée au Petit Petit Saint-Martin à Paris